AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les belles histoires de l'oncle Pythéas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Laurentbarre
Eminence grise et floodeur le dauphin !


Nombre de messages : 3108
Age : 50
Humeur : Impeccable...
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Les belles histoires de l'oncle Pythéas   Mar 7 Oct - 20:44

"Les belles histoires de l'oncle Paul", puis "les plus belles histoires de l'oncle Paul" puis "l'histoire en mille morceaux" est une série d'histoires véridiques qui a été publiée dans Spirou de 1951 à 1982.

Les histoires de 1 à 6 pages décrivaient la vie d'un homme célèbre, une invention, un fait marquant de l'histoire ou, tout simplement une histoire dans l'Histoire.

Bonne nuit les petits...

_________________


Le forum Valoris : 224 utilisateurs enregistrés, 26309 messages... et déjà 992 jours depuis sa création !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sohalya



Nombre de messages : 255
Age : 31
Localisation : Paris / Toulon
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Les belles histoires de l'oncle Pythéas   Mer 8 Oct - 17:51

Au risque de paraître débile j'ai saisi aucun jeu de mots lol Quelqu'un aurait la bonté d'éclairer ma lanterne ? :p

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna
Vénérée fondatrice


Nombre de messages : 2467
Age : 40
Humeur : La vie en rose
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Les belles histoires de l'oncle Pythéas   Mer 8 Oct - 17:55

"Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ?"
"Je ne vois rien que le soleil qui poudroie et l'herbe qui verdoie"
Charles Perrault / Conte "Barbe Bleue"


Quelle belle plume, Oncle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sohalya



Nombre de messages : 255
Age : 31
Localisation : Paris / Toulon
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Les belles histoires de l'oncle Pythéas   Mer 8 Oct - 17:57

Ah bah forcément je ne connaissais pas, alors je pouvais pas comprendre :p Merci Jo Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna
Vénérée fondatrice


Nombre de messages : 2467
Age : 40
Humeur : La vie en rose
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Les belles histoires de l'oncle Pythéas   Mer 8 Oct - 18:04

Ah ! la jeunesse n'est plus ce qu'elle était !!!
On ne vous fait plus lire les contes de Perrault, de Grimm etc. en primaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurentbarre
Eminence grise et floodeur le dauphin !


Nombre de messages : 3108
Age : 50
Humeur : Impeccable...
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Les belles histoires de l'oncle Pythéas   Mer 8 Oct - 18:06

La cité grecque de Phocée a fondé un certain nombre de colonies dans la moitié occidentale du bassin méditerranéen entre le VIIe et le VIe siècle av. J.-C.
Les deux principaux postes au contact du domaine celtique sont Emporion (Ampurias) et Massalia (Marseille), la seconde colonie dominant rapidement la première.

Différents comptoirs sont fondés par les massaliotes sur le littoral gaulois, Monoikos (Monaco), Nikaia (Nice), Antipolis (Antibes), Athénopolis (Saint-Tropez), Héracléa Caccabaria (Cavalaire), Pergantion (Bregançon), Olbia (Hyères), Tauroeis (Le Brusc), Citharista (La Ciotat - Ceyreste), Carcisis (Cassis), Rhodanousia (Espeyran ?), Agatha Tyché (Agde) et une éventuelle Héracléa située à l'embouchure du Rhône selon Pline.

Quant au jeu de mot (pour Sohalya...), je n'en ai vu qu'un, légèrement capillotracté : "Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ?", en référence à la légende de Barbe Bleue ( Et la soeur Anne lui répondait :-"Je ne vois rien que le soleil qui poudroie, et l'herbe qui verdoie.").

Les Contes de Charles Perrault : Barbe Bleue

Edit : je viens de lire le message de Jo, en réponse ma fille est en ce moment-même en train de lire Barbe Bleue avec sa classe (en CM1)... avec des illustrations qui me font parfois plus penser à Hordes qu'à Disney... What a Face affraid What a Face

_________________


Le forum Valoris : 224 utilisateurs enregistrés, 26309 messages... et déjà 992 jours depuis sa création !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna
Vénérée fondatrice


Nombre de messages : 2467
Age : 40
Humeur : La vie en rose
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Les belles histoires de l'oncle Pythéas   Mer 8 Oct - 18:15

La Belle au bois dormant
Le Petit Chaperon rouge
La Barbe bleue
Le Maître chat ou le Chat botté
Cendrillon


Les contes de Perrault n'étaient pas des contes pour enfants, à l'origine... D'ailleurs, ils ont été en grande partie censurés...
Prenez Peau d'Âne, par exemple...

C'est Disney qui a transposé ces histoires chez les Bisounours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurentbarre
Eminence grise et floodeur le dauphin !


Nombre de messages : 3108
Age : 50
Humeur : Impeccable...
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Les belles histoires de l'oncle Pythéas   Jeu 9 Oct - 11:39

Dans l'antiquité, l'unité de mesure du stade (stadium) valait 625 pieds, soit 185,25 mètres.
11 000 stades équivalent donc à environ 2038 kilomètres...

_________________


Le forum Valoris : 224 utilisateurs enregistrés, 26309 messages... et déjà 992 jours depuis sa création !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurentbarre
Eminence grise et floodeur le dauphin !


Nombre de messages : 3108
Age : 50
Humeur : Impeccable...
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Les belles histoires de l'oncle Pythéas   Jeu 9 Oct - 18:42

Les massaliotes élisent l’équivalent des députés : ce sont les Timouques, au nombre de 600, élus à vie. Ils sont les gardiens de l’honneur. Pour pouvoir être candidat la famille doit avoir des enfants et elle doit être massaliote depuis au moins 3 générations.
Les Timouques élisent 15 sages pour gouverner rapidement, ainsi qu’un triumvirat qui a le pouvoir final. Strabon indique que les lois sont basées sur celles en vigueur en Grèce et qu’elles sont affichées pour être vues par tous. Aristote, contemporain de Pythéas, dit : « De toutes les villes grecques, la plus sagement équilibrée ».
Tu connais le site d'où je copie ce texte, Pythéas ?

_________________


Le forum Valoris : 224 utilisateurs enregistrés, 26309 messages... et déjà 992 jours depuis sa création !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurentbarre
Eminence grise et floodeur le dauphin !


Nombre de messages : 3108
Age : 50
Humeur : Impeccable...
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Les belles histoires de l'oncle Pythéas   Jeu 9 Oct - 21:53

Tout à fait... aurais-tu un quelconque rapport avec ce site... ?

_________________


Le forum Valoris : 224 utilisateurs enregistrés, 26309 messages... et déjà 992 jours depuis sa création !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurentbarre
Eminence grise et floodeur le dauphin !


Nombre de messages : 3108
Age : 50
Humeur : Impeccable...
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Les belles histoires de l'oncle Pythéas   Ven 10 Oct - 13:40

Arauris est l'ancienne appellation de l'Hérault.
Le nom Arauris est probablement celtique si nous tenons compte de la racine *arar désignant des cours d'eau, mais ce n'est pas assuré.

_________________


Le forum Valoris : 224 utilisateurs enregistrés, 26309 messages... et déjà 992 jours depuis sa création !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sohalya



Nombre de messages : 255
Age : 31
Localisation : Paris / Toulon
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Les belles histoires de l'oncle Pythéas   Ven 10 Oct - 18:55

Johannak94 a écrit:
Ah ! la jeunesse n'est plus ce qu'elle était !!!
On ne vous fait plus lire les contes de Perrault, de Grimm etc. en primaire ?

Euh pour ma part j'ai déjà du mal à me rappeler de bouquins que j'ai lu ces dernières années, quand bien même je les ai adorés... Alors des histoires que j'aurais peut-être lu ya une dizaine d'années... c'est beaucoup trop me demander ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna
Vénérée fondatrice


Nombre de messages : 2467
Age : 40
Humeur : La vie en rose
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Les belles histoires de l'oncle Pythéas   Dim 12 Oct - 8:45

La capitale des Namnètes, Contigwic, s'élevait au confluent de l'Erdre et de la Loire, à la place qu'occupe aujourd'hui Nantes.

J'ai bon, hein, j'ai bon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna
Vénérée fondatrice


Nombre de messages : 2467
Age : 40
Humeur : La vie en rose
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Les belles histoires de l'oncle Pythéas   Mer 15 Oct - 13:00

Etymologiquement :
- dodéca signifie "12"
- pole vient de polis qui signifie "ville".
D'où "dodécapole" = ensemble de 12 villes.

Historiquement :
Phocée est l'une des cités de la Confédération ionienne, dodécapole de douze cités grecques d'Asie Mineure, avec Chios, Clazomènes, Colophon, Éphèse, Érythrée, Lébédos, Milet, Myonte, Priène, Samos et Téos. Mais ces cités n'ont que des liens très lâches avec leurs voisines, même quand elles sont regroupées en une ligue. Cela les placera en position de faiblesse lorsqu'il leur faudra faire face à des puissances ennemies à partir du VIIe siècle av. J.-C. (les Lydiens, les Cimmériens et surtout les Perses de Cyrus II à partir de 546 av. J.-C.).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurentbarre
Eminence grise et floodeur le dauphin !


Nombre de messages : 3108
Age : 50
Humeur : Impeccable...
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Les belles histoires de l'oncle Pythéas   Jeu 16 Oct - 20:21

Le pentécontère (grec ancien : πεντηκοντήρ) est un bateau de guerre à 50 rameurs (d'où son nom), auquel il faut ajouter un barreur et peut-être d'autres marins.

Il mesurait environ 35 mètres de long, pour 5 mètres de large.



C’est à l’époque de la « Guerre de Troie » qu’apparaissent les premiers pentécontères ou pentecontores soit aux environs de XIIe siècle av. J.-C..

Ce type de navire disparait avec le développement de la trière, qui s'impose à partir du VIe siècle av. J.-C.

_________________


Le forum Valoris : 224 utilisateurs enregistrés, 26309 messages... et déjà 992 jours depuis sa création !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurentbarre
Eminence grise et floodeur le dauphin !


Nombre de messages : 3108
Age : 50
Humeur : Impeccable...
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Les belles histoires de l'oncle Pythéas   Lun 27 Oct - 20:25

Ares (ArhV) est le dieu de la guerre et de la violence.

Il fait partie des douze Olympiens, et il remplissait l'Olympe du bruit de ses querelles incessantes : il se rendait détestable aux yeux de tous les Immortels

Chez les romains, il fut identifié à Mars, fils de Junon et de Jupiter. Une tradition curieuse, rapportée par Ovide, veut que Junon ait engendré Mars sans le concours de Jupiter, mais grâce à une fleur magique aux vertus fécondantes, que lui avait procurée Flore.

AMOURS
Il est le dieu guerrier par excellence et il est normal le voir représenté vêtu de son armure d'airain, coiffé d'un casque étincellant à la crinière ondulante, son bras, protégé par un bouclier, brandit une lance ou un glaive.

Arès n'était pas marié mais il eut de très nombreuses aventures.

Il ne vivait en bonne intelligence qu'avec Aphrodite.

Si dans l'Iliade l'amour d'Arès et d'Aphrodite n'est qu'ébauché, il devient une passion déchaînée dans l'Odyssée.

Arès venait rendre visite à Aphrodite la nuit de peur que Hélios, le Soleil, qui voit tout, rapportât les faits à Héphaïstos, époux légitime d'Aphrodite.
Arès posta devant la porte un jeune éphèbe du nom d'Alectryon qui devait l'avertir afin qu'il puisse quitter la chambre avant le lever du Soleil.
Malheureusement un matin ce dernier oublia la consigne et les deux amants, furent surpris par Héphaïstos, averti par Hélios, qui les enferma dans un filet magique qu'il est seul capable de manoeuvrer
et les exposa ainsi à la risée des Immortels, exception faite des déesses qui ne vinrent pas pour ne pas désobliger Aphrodite. Puis il demanda à Zeus de lui restituer toute la dot. Les dieux tombèrent d'accord pour imposer une amende à Arès et Hermès avoua qu'il prendrait bien la place d'Arès ce qui fit redoubler les rires. Seul Poséidon ne riait pas car il négociait aprement avec Héphaïstos la libération des infortunés amants.
Il fallut que Poséidon promît de payer la caution si Arès refusait de le faire, pour qu'Héphaïstos finisse par les relâcher. Aphrodite, honteuse, se réfugia dans l' île de Chypre, son île natale.
Arès s'en alla en Thrace non sans avoir transformé le pauvre Alectryon en coq et en le condamnant pour l'éternité à avertir de l'arrivée du Soleil.

Concernant les portes du temple, je ne sais pas si tu veux parler de la boulette d'Alectryon, ou d'autre chose ?

_________________


Le forum Valoris : 224 utilisateurs enregistrés, 26309 messages... et déjà 992 jours depuis sa création !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NsrDragon



Nombre de messages : 348
Age : 32
Localisation : Tezios
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: Les belles histoires de l'oncle Pythéas   Mer 29 Oct - 9:11

En teinture, on obtenait la couleur pourpre au départ de mollusques « purpurigènes », les Murex (Hexaplex trunculus ou brandaris), exploités sur les rivages du Bassin méditerranéen. On rapporte qu’il fallait 12000 escargots de mer pour 1,4g de substance incolore extraite de la glande hypobranchiale. L’exposition à l’air et à la lumière de cette substance développait des nuances de couleur jusqu’au violet pourpre.

C'est copié/collé mais sa je connaissait. Il existe plusieurs espèces de coquillage qui servait à cette usage selon la région.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurentbarre
Eminence grise et floodeur le dauphin !


Nombre de messages : 3108
Age : 50
Humeur : Impeccable...
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Les belles histoires de l'oncle Pythéas   Mer 29 Oct - 17:03

Bravo NSR, tu as été le plus rapide sur ce coup. Heureusement tu as laissé du travail pour Bernard Pivot :

C'est copié/collé mais ça je connaissais. Il existe plusieurs espèces de coquillage qui servaient à cet usage selon la région.

Désolé... sans rancune ? Smile

_________________


Le forum Valoris : 224 utilisateurs enregistrés, 26309 messages... et déjà 992 jours depuis sa création !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NsrDragon



Nombre de messages : 348
Age : 32
Localisation : Tezios
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: Les belles histoires de l'oncle Pythéas   Mer 29 Oct - 19:13

Non sans rancune... La bonne orthographe ce n'est pas automatique chez moi, et là je n'avais pas le temps de me relire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna
Vénérée fondatrice


Nombre de messages : 2467
Age : 40
Humeur : La vie en rose
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Les belles histoires de l'oncle Pythéas   Jeu 30 Oct - 13:11

De lointains souvenirs de mes cours de latin font écho en moi... l'histoire d'Enée et Didon.

De l'origine de Carthage :
Didon, arrivant en Afrique du Nord, suite à des malversations politiques de son frère, demanda au seigneur local de pouvoir acquérir un terrain pour fonder la capitale de son nouveau peuple. "Autant que peut contenir la peau d'un boeuf" (ou une autre bête des environs ou du même acabit ; le boeuf me revient en mémoire...).
A première vue, la peau d'un boeuf, cela ne représente pas grand chose, comme superficie.
Mais Didon, rusée, découpa la peau en question en fines lanières, les mit bout à bout, et délimita ainsi la circonférence (et non la superficie !!! elle est vraiment maligne...) du territoire de ce qui devint par la suite Carthage.

Des liens entre Carthage et Rome :
Plus tard...
Énée s'enfuit avec son père Anchise, son fils Ascagne et vingt bateaux remplis des survivants de la chute de Troie (réduits au nombre de trois à l'arrivée). Les dieux de l'Olympe lui ayant prédit qu'il fonderait un nouveau royaume, en l'occurrence Rome, il atteint au cours de son périple le sol d'Afrique, où il est accueilli par la reine de Carthage, Didon. Une grande passion naît alors entre eux mais est interrompue par les dieux qui rappellent au héros troyen sa destinée.
Lorsque Énée quitte Carthage, Didon, incapable de supporter cet abandon, préfère se donner la mort avec une épée qu'Énée lui avait laissée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurentbarre
Eminence grise et floodeur le dauphin !


Nombre de messages : 3108
Age : 50
Humeur : Impeccable...
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Les belles histoires de l'oncle Pythéas   Jeu 30 Oct - 14:38

Tiens, pour la mort de Didon, j'ai trouvé une autre légende, très jolie aussi :

Le mari de Didon se nommait Sichée, c’était un prince considéré par ses vertus et par ses richesses. Le frère de Didon, Pygmalion, roi de Tyr, lâche et cruel tyran, assassina Sichée, afin de s’emparer de ses biens.

Didon avait fait vœu de ne jamais se remarier. Un prince voisin, Jarbas, roi de Gétulie, la menaça de la guerre, si elle ne consentait à l’épouser. La reine ne voulant ni violer son serment ni exposer son peuple, demanda du temps pour répondre, offrit un sacrifice aux mânes de Sichée, monta sur un bûcher, se poignarda et périt dans les flammes.

Jo, je confirme tes excellents souvenirs, pour le boeuf :
Des relations fabuleuses disent qu’on lui céda autant de terres qu’en pourrait renfermer la peau d’un bœuf, et qu’ayant divisé cette peau en lanières extrêmement minces elle parvint par ce moyen à entourer l’espace de terré très étendu où elle bâtit la citadelle, qu’on nomma pour cette raison Byrsa (cuir de bœufs).

_________________


Le forum Valoris : 224 utilisateurs enregistrés, 26309 messages... et déjà 992 jours depuis sa création !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurentbarre
Eminence grise et floodeur le dauphin !


Nombre de messages : 3108
Age : 50
Humeur : Impeccable...
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Les belles histoires de l'oncle Pythéas   Mer 5 Nov - 23:11

... les forts Saint-Jean et Saint-Nicolas ?

_________________


Le forum Valoris : 224 utilisateurs enregistrés, 26309 messages... et déjà 992 jours depuis sa création !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pythéas
Sinistre de l'intérieur


Nombre de messages : 4728
Age : 60
Localisation : Naoned - Ouest - France
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Les belles histoires de l'oncle Pythéas   Mar 20 Jan - 17:12

LES BELLES HISTOIRES DE L'ONCLE PYTHEAS

Pourquoi ce titre?
En référence à une série publiée dans Spirou, en grande partie du début des années 50 jusqu'à la fin des années 60, la série disparaissant définitivement dans les années 80.
Créée par Jean-Michel Charlier, elle fut reprise par de nombreux auteurs, leur permettant de se lancer dans le métier.
Le principe était de raconter en quelques planches, 4 en général, un fait plus ou moins historique. Du fait de ce nombre réduit de planches, il s'agissait d'un exercice très formateur pour les scénaristes.

Loin de moi cependant l'idée de faire de la B.D., je ne sais pas dessiner.

Si vous le voulez bien, je viendrai ici une fois par jour (faut pas abuser) vous raconter de façon humoristico-pseudo-historique l'histoire de Massalia en fonction de l'évolution de la population et des colonies dans le monde d'Ikariam.

Publié 07/10/2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agenda.lyc-coliniere-44.ac-nantes.fr:8080
Pythéas
Sinistre de l'intérieur


Nombre de messages : 4728
Age : 60
Localisation : Naoned - Ouest - France
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Les belles histoires de l'oncle Pythéas   Mar 20 Jan - 17:14

LA TAVERNE ULTIMA THULE


A boire! A boire! A boire! A boire!

Chaude ambiance ce soir dans la taverne Ultima Thulé, emplie de nombreux soldats venus de Phocée, la métropole.
Mais Yann Maçeur, le patron est inquiet.
Non pas pour le nombre de soldats, mais parce qu'il vient d'ouvrir la dernière amphore, et vu le nombre de rythons tendus pour être remplis, elle sera bientôt vide.

Sur le quai, son fils Marius attend l'arrivée d'un bateau. Il ne voit que le soleil qui poudroie, et la mer qui ondoie.
Soudain, les tambours d'alarme résonnent du haut de la colline de la Garde.
Leur message est clair pour qui vit au bord du Lacydon :"Voile à l'horizon".
Déjà, les équipages des pentécontores lourdement armées se préparent.
La taverne se vide instantanément et, de tous les coins de la ville, les soldats se rendent à leur poste sur les remparts.
Yann monte sur le toit de son auberge, le coeur battant. Il veut vite savoir si enfin...

Hissé en haut du mat, l'oriflamme de Kerv rassure les guetteurs : par tambour ils annoncent à toute la ville qu'il s'agit d'un navire en provenance de la ville amie de Père Lachaise.
C'est celui qu'attendait Yann, celui qui vient livrer les 300 amphores du bon vin d'Ageeios tant attendues.
Mais Yann commet l'erreur de sauter de joie, glisse et se retrouve accroché à un volet, à l'arrière de son établissement. Et malgré tous ses efforts, il ne peut se dégager.

Sous la conduite de son fils, les amphores sont rapidement déchargées, et c'est un joyeux convoi qui regagne la taverne. A peine arrivée, la précieuse cargaison est rangée dans le cellier, une amphore étant laissée sur le comptoir.
Profitant de la confusion, l'oncle Pythéas s'est glissé dan la taverne et profite pleinement des tournées généreusement offertes par les soldats.

Et du haut de son perchoir, ni la foule joyeuse, ni les amphores, ni son oncle éternel assoiffé, Yann ,Maçeur Yann, n'a rien vu venir.

Publié 8/10/2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agenda.lyc-coliniere-44.ac-nantes.fr:8080
Pythéas
Sinistre de l'intérieur


Nombre de messages : 4728
Age : 60
Localisation : Naoned - Ouest - France
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Les belles histoires de l'oncle Pythéas   Mar 20 Jan - 17:15

FUIR !


Ce matin encore, les tambours avaient donné l’alarme , lançant comme depuis plusieurs jours le même message : ‘‘voiles nombreuses à l’horizon !’’ Et, comme à chaque fois, un convoi de triacontores ou de pentécontores encadrant quelques gaulos s’est présenté devant les îles du Frioul.
Au mât du premier navire flotte la bannière de Phocée, la métropole. Bientôt, les navires débarqueraient les passagers et leurs paquetages : de riches familles qui fuient la citée assiégée, emmenant avec eux tous leurs biens. Ces trésors vont enrichir la cité qui les accueille aujourd’hui : Massalia, la fille aînée de Phocée, Massalia la colonie la plus éloignée, au fin fond de l’univers connu de ces grecs, à plus de 11000 stades ce chez eux !
Massalia s’est liée aux Ligures par le mariage de Protis, le jeune chef, avec Gyptis, la fille de Nannos, le chef local. Elle s’assure ainsi la paix avec ses voisins.
La paix ! Et cela au sein de l’alliance Valoris, regroupant les peuples ayant en commun un désir de paix, et de commerce. Et sachant s’organiser pour se défendre !
La paix ! La confédération ionienne, elle, n’a pas su la garantir, et Phocée, la ville mère est encore aux prises avec Cyrus II. Encore une fois les lourds fantassins perses sont montés à l’assaut des murailles. Une fois encore, les hoplites grecs les ont refoulés. Mais, chaque jour repoussée, la fin est proche. De près de 300 familles, la ville en est aujourd’hui réduite à moins de 80 !
Alors, avant l’assaut final, l’assemblée phocéenne s’est réunie une dernière fois. Elle a demandé à un groupe de volontaires le sacrifice suprême pour retarder l’échéance. Laisser le temps aux civils d’embarquer, de prendre de large.
De fuir !

Publié 9/10/2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agenda.lyc-coliniere-44.ac-nantes.fr:8080
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les belles histoires de l'oncle Pythéas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les belles histoires de l'oncle Pythéas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les belles histoires du baron Guilhem
» FPPPGC - VOTE - Les 5 plus belles villes
» Elles sont belles mes haies, elles sont belles ...
» Créer des belles créature très rapidement...
» les plus belles armures artilleurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communauté Valoris :: BIENVENUE !!! :: Taverne-
Sauter vers: